Direct 24 septembre : Le REGN-CoV-2 recommandé par l’OMS | 36 000 faux passes sanitaires identifiés par l’Assurance maladie

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

13 h 30 - Le REGN-CoV-2 officiellement recommandé par l’OMS

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement recommandé vendredi 24 septembre un troisième traitement contre la Covid-19, les anticorps de synthèse de Regeneron, le REGN-CoV-2, mais seulement dans certains cas bien précis. Selon un avis des experts de l'OMS publié dans le BMJ, ce traitement est recommandé d'une part chez "les patients avec des formes non sévères du Covid qui sont à haut risque d'hospitalisation". Il est aussi recommandé chez les patients atteints "d'une forme sévère ou critique et qui sont séronégatifs, c'est-à-dire qui n'ont pas développé leur propre réponse en anticorps" malgré l'infection. "Pour tous les autres types de patients Covid-19, il est peu probable que les bénéfices apportés par ce traitement par anticorps soient significatifs", écrit l'OMS. "Étant donné le coût élevé et la faible disponibilité de ce traitement, (l'agence internationale d'achat de médicaments) Unitaid est en train de négocier avec le laboratoire Roche (...) pour obtenir des prix plus bas et une distribution équitable à travers toutes les régions, en particulier les pays à faible et moyen revenu" . L'OMS demande aussi au laboratoire de "transférer sa technologie pour permettre la fabrication de versions équivalentes de ce traitement, afin que tous les patients qui en ont besoin puissent y avoir accès" souligne l'OMS dans un communiqué distinct.

13 h - 36 000 faux passes sanitaires selon l’Assurance maladie

Selon un bilan présenté jeudi par l'Assurance maladie, la caisse a identifié 35 709 faux passes sanitaires "délivrés" par 14 centres de vaccination et 138 professionnels de santé.

12 h - Comment l’assurance maladie va vers les non-vaccinés

L’Assurance maladie informe avoir adressé 3,6 millions de courriers au plus de 80 ans et 4,6 millions de courriers électroniques aux assurés de 65 à 79 ans, vaccinés ou non, pour les inciter à la première injection ou au rappel, le cas échéant. De même, 919 000 personnes de moins de moins de 80 ans, vaccinés par le produit de Janssen, ont été informées de la nécessité d'un rappel.
Enfin, les courriers d'invitation à la vaccination contre la grippe saisonnière,  qui ont commencé à être envoyés depuis cette semaine,  comportent une information spécifique sur la vaccination contre la Covid, ciblant de fait les personnes souffrant de comorbidités.

11 h - Le Portugal ré-ouvre

Le Premier ministre a annoncé que les Portugais pourraient à nouveau profiter des bars et des discothèques à partir du 1er octobre sur présentation d'un passe sanitaire. En revanche, ce dernier ne sera plus obligatoire dans les hôtels et les restaurants.

"Nous sommes en mesure d'avancer vers la troisième et dernière phase" d'un "retour à la normale" a aussi déclaré le Premier ministre Antonio Costa à l'issue de la réunion hebdomadaire de son gouvernement.

10 h - Le régulateur européen donnera son avis début octobre sur la 3ème dose

L’Agence européenne des médicaments donnera début octobre son avis sur la nécessité d’une 3e dose pour les plus de 16 ans. Elle se prononcera concomitamment sur les doses de rappel des vaccins Pfizer et Moderna pour les personnes immunodéprimées.

9 h - France : "poursuite de l’amélioration de l’ensemble des indicateurs"

Dans son dernier bulletin hebdomadaire sur la Covid-19, Santé Publique France rapporte la "poursuite de l’amélioration de l’ensemble des indicateurs épidémiologiques dans les régions métropolitaines" mais également la situation très préoccupante en Guyane où le taux d’incidence a augmenté de 18 % pour atteindre 496 cas/100 000 habitants.


8 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a dénombré, depuis le début de la pandémie, 230 663 767 infections par SARS-CoV-2 (15 820 552 en 4 semaines) qui ont contribué à 4 730 159 décès (252 831 ces 4 dernières semaines) à travers le monde. Ces quatre dernières semaines, les trois pays les plus touchés par la pandémie en nombre de cas sont les Etats-Unis (4 127 186 cas), l’Inde (991 615) et le Royaume Uni (941 682). En nombre de décès, les pays les plus impactés ces quatre dernières semaines sont les Etats-Unis (48 974 décès), la Russie (21 707 décès) et le Mexique (17 852 décès).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article