Direct 12 octobre : L’OMS recommande une troisième dose pour les immunodéprimés | Vers un vaccin à ARNm sud-africain ?

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

12 h 30 - L’OMS recommande une troisième dose pour les immunodéprimés

Un comité d’experts de l’Organisation médicale de la santé (OMS) a recommandé une troisième dose de vaccin contre la Covid-19 pour les patients "modérément ou sévèrement immunodéprimées", c’est-à-dire dont les défenses immunitaires sont déjà affaiblies par une autre maladie chronique. Cette troisième dose recommandée est valable pour l’ensemble des vaccins déjà homologués par l’OMS parmi lesquels Pfizer-BioNTech, Moderna, Astrazeneca, Johnson & Johnson, Janssen, Sinopharm et Sinovac. Les experts de l’OMS ont bien pris soin d’expliquer lundi qu’il ne s’agissait pas ici de recommander une troisième dose pour la population générale, option à propos de laquelle l’organisation continue de recommander un moratoire jusqu’à la fin de l’année, pour libérer des doses et les donner aux pays où le taux de vaccination reste beaucoup trop faible.

12 h - Vers un vaccin à ARNm sud-africain ?

L'entreprise sud-africaine de biotechnologie Afrigen, basée au Cap, annonce mener un projet pilote qui fera appel à "l'ingénierie inverse" (qui consiste à rechercher les principes de conception d'un produit) pour reconstituer une formule proche du vaccin à ARNm de Moderna. Les premières doses devraient être prêtes pour des essais cliniques d'ici un an, selon le directeur d'Afrigen, Petro Terreblanche.

11 h - L’obligation vaccinale fédérale suspendue au Texas

Le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a publié un décret interdisant à une quelconque "entité" d’imposer la vaccination contre la Covid-19. Ceci alors que Joe Biden a exhorté le mois dernier l’ensemble des entreprises américaines à imposer à leurs employés d’être vaccinés.

10 h - Des milliers de doses de vaccin anti-Covid retrouvées dans un canal en Egypte

La justice égyptienne a annoncé l’arrestation de trois collaborateurs du ministère de la Santé accusés de "négligence grave" après la découverte de milliers de doses de vaccin anti-coronavirus dans un canal.

9 h - Cyberattaque contre l’AP-HP : un étudiant anti-passe mis en examen

Un étudiant opposé au passe sanitaire a été mis en examen vendredi 8 octobre après avoir reconnu être à l’origine du piratage informatique des hôpitaux de Paris (AP-HP) cet été qui avait concerné les données de 1,4 million de patients de l’institution parisienne.

8 h - Un point de situation en France

Selon les dernières données de Santé publique France :

-    7 057 631 infections par SARS-CoV-2 ont été identifiées depuis le 1er mars 2020 (29 434 en une semaine vs 32 569 la semaine précédente, 1 120 dans les dernières 24 heures),
-    117 082 décès (30 hier),
-    6 729 personnes hospitalisées pour Covid (- 570 en une semaine vs - 581 la semaine précédente)
-    1 145 personnes hospitalisées en soins intensifs pour Covid (- 183 en une semaine vs - 243 la semaine précédente).

7 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a dénombré, depuis le début de la pandémie, 238 343 568 infections par SARS-CoV-2 (12 904 271 en 4 semaines) qui ont contribué à 4 859 081 décès (217 459 ces 4 dernières semaines) à travers le monde. Ces quatre dernières semaines, les trois pays les plus touchés par la pandémie en nombre de cas sont les Etats-Unis (3 133 690 cas), le Royaume Uni (942 159) et la Turquie (792 251). En nombre de décès, les pays les plus impactés ces quatre dernières semaines sont les Etats-Unis (51 054 décès), la Russie (23 491 décès) et le Mexique (14 258 décès).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Troisième dose, complément ou rappel

    Le 13 octobre 2021

    S'agissant de cette "troisième dose" chez les immunodéprimés je comprend mal. En effet l'indication était jusque là d'une dose complémentaire à la primo-vaccination 1 mois après la dernière dose. Cependant si elle est également indiquée après un Johnson et Johnson (qui ne comprend qu'une dose vaccinale) ce ne peut être qu’une dose de rappel (à 6 mois). Serait-il possible à chaque fois que possible de donner le lien vers l'article original, surtout anglais mieux compréhensibles dans la langue originale?

    Dr Jean-Jacques Le Moine

Réagir à cet article