Direct 15 octobre : France, le R frôle le 1 | Fin des tests gratuits : le point de la DGS

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

14 h - France : l’épidémie se stabilise et le R augmente…

Dans son dernier point hebdomadaire, Santé publique France rapporte : « En semaine 40, l’amélioration de la situation s’est poursuivie, avec cependant une baisse moins marquée des indicateurs épidémiologiques et une tendance à leur stabilisation dans certains territoires. La diminution du taux d’incidence s’est confirmée en Guyane, mais la circulation virale et la pression hospitalière restaient très élevées et la mortalité toutes causes montrait toujours un excès en S39. Au niveau national, le R-effectif restait inférieur à 1 mais son augmentation depuis trois semaines consécutives (de 0,72 à 0,89) témoigne d’une hausse de la circulation du virus dans la population. Dans un contexte de stabilité du niveau de couverture vaccinale et des paramètres virologiques (variants), cette hausse est très probablement attribuable à des contacts plus fréquents et/ou moins bien protégés. ».


13 h - Les tests ne sont plus gratuits à partir d’aujourd’hui

Comme annoncé en juillet par le Président de la République, les tests de dépistage de l'infection par SARS-CoV-2 ne sont plus gratuits à partir d’aujourd’hui. Ceux qui souhaitent obtenir un passe sanitaire sans se faire vacciner devront donc payer leur test (y compris pour entrer dans un établissement de santé pour des soins non programmés…).

La DGS fait le point sur ce changement de taille.

Evolution de la prise en charge des dépistages du covid

12 h - Jeanlain : le maire dénonce l’attitude du seul médecin de la ville qui refuse de se faire vacciner

Le Dr Grégory Pamart seul médecin du village de Jeanlain refuse de se faire vacciner : il a dû fermer son cabinet le 15 septembre. Le maire dénonce une attitude irresponsable dans un secteur où les médecins sont déjà débordés.

11 h - En Afrique, 6 infections sur 7 ne seraient pas dépistées

Selon de nouvelles estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées jeudi, "au 10 octobre 2021, le nombre de cas de Covid-19 était estimé à 59 millions en Afrique, un chiffre sept fois plus élevé que les plus de huit millions de cas officiellement notifiés" sur le continent. Pour palier cette carence de dépistage, l'OMS Afrique a annoncé une nouvelle initiative visant à améliorer l'identification des infections par SARS-CoV-2 dans huit pays africains: le Burundi, le Congo, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mozambique, la République démocratique du Congo, le Sénégal et la Zambie. "Le programme vise à accroître de 40 % la capacité de dépistage dans chaque pays participant", indique l'OMS.

10 h - En marge de la Covid, flambée mondiale de tuberculose

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte : c'est la première fois en plus de dix ans que les décès liés à la tuberculose repartent à la hausse. L’institution internationale met en cause la perturbation des services de santé due à l'épidémie de Covid-19.

9 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a dénombré, depuis le début de la pandémie, 239 717 020 infections par SARS-CoV-2 (12 548 053 en 4 semaines) qui ont contribué à 4 884 114 décès (211 353 ces 4 dernières semaines) à travers le monde. Ces quatre dernières semaines, les trois pays les plus touchés par la pandémie en nombre de cas sont les Etats-Unis (2 974 422 cas), le Royaume Uni (983 145) et la Turquie (803 924). En nombre de décès, les pays les plus impactés ces quatre dernières semaines sont les États-Unis (50 518 décès), la Russie (24 063 décès) et le Mexique (13 226 décès).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article