Prise de rendez-vous en ligne : un opérateur dénonce une connivence entre l’AP-HP et Doctolib

Paris, le vendredi 9 novembre 2018 - Le 13 juin 2015, Doctolib remportait l’appel d’offre de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) pour mettre en œuvre « un portail de services Web de prise de rendez-vous directe pour les patients, la maintenance de la solution et les prestations et fournitures associées ».

Or, l’un de ses concurrents, la plateforme Rdv Médicaux.com observe que ce contrat devait aboutir à la mise en place d’un système propre à l’AP-HP, développé par Doctolib, mais distinct de ce dernier, alors qu’en pratique, lorsqu’un patient prend un rendez-vous avec un médecin de l’AP-HP, il est désormais invité à s’inscrire sur Doctolib. 

Le service ne correspondrait donc pas à l’appel d’offre, sans qu’une nouvelle procédure ait été lancée, raison pour laquelle RDV Médicaux a saisi l’autorité de la concurrence pour que soit, éventuellement, constaté, le non-respect de celui-ci.

Contacté par le JIM, le patron de RDV médicaux, David Bitton, réprouve également un mélange des genres, qui pourrait laisser croire insidieusement aux patients que Doctolib est lui aussi une institution publique. En outre, il souligne, qu’effaré par la situation, il avait demandé à l’AP-HP de modifier le dispositif, mais a essuyé une fin de non-recevoir.

Enfin, au-delà de cette appropriation supposée des agendas de l’AP-HP par Doctolib, ce qui pourrait lui avoir conféré, selon lui, un avantage certain, concernant les référencements Google, il s’inquiète, comme d’autres avant lui, de la centralisation progressive des données de santé sur une seule plateforme.

En réponse, l’AP-HP a signalé au Quotidien du médecin sa volonté de coopérer avec l'autorité de la concurrence, tandis que Doctolib a assuré avoir respecté les règles qui régissent la concurrence et affirme aborder ce litige avec « sérénité ».

Affaire à suivre…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article