Définissons la restriction de croissance intra-utérine

La restriction de croissance intra-utérine (RCIU) concerne le fœtus n’atteint pas son potentiel de croissance, le plus souvent en raison d’un dysfonctionnement placentaire. Nombre d’études ne distinguent pas RCIU et petites mensurations pour l’âge gestationnel (PAG). Ces deux termes ne sont pas synonymes : les PAG ont une base statistique, les mensurations inférieures au 10ème percentile sont le seuil le plus utilisé. Un fœtus petit pour l’âge gestationnel peut être en bonne santé alors qu’une pathologie de la croissance est implicite dans le terme de RCIU. Une définition consensuelle manque pour identifier les nouveau-nés à risque de pathologie immédiate et tardive.

Un groupe international d’experts, s’inspirant de la méthode de Delphes (Delphi procedure) a réuni des auteurs connus pour leur compétence sur la croissance néonatale. Une série de propositions de plus en plus détaillées leur a été soumise, puis révisée et retournée à chaque participant au cours de cinq séances successives, jusqu’à atteindre un consensus de la majorité. Cette technique permet de minimiser les facteurs de confusion s’il n’existe pas de preuve scientifique. Les variables examinées ont été cotées selon l’échelle en 5 points de Likert, de sans aucune importance à très important. Les participants pouvaient suggérer des variables additionnelles. Les variables dotées d’un score médian de 4 ou 5, avec un taux de consensus de 70 %, étaient retenues pour être incluses dans la définition.

Poids de naissance sous le 3ème percentile

Au départ, 57 experts constituaient le panel, 45 membres ont suivi les 5 étapes ; 37 variables ont été examinées, 9 ont été acceptées pour la définition. Le consensus final a porté sur un poids de naissance inférieur au 3ème percentile en fonction du sexe (91 %) et sur des courbes ajustées (86 % du panel) par exemple en fonction des mensurations maternelles. Les experts ont considéré que ce seuil du 3ème P était en lui-même pathologique. Par ailleurs il a été admis que le diagnostic de RCIU reposait sur l’existence de 3 des 5 paramètres suivants : poids de naissance inférieur au 10ème percentile de la population (78 %) ou des courbes ajustées (94 %), périmètre crânien < 10ème P (82 %), taille < 10ème P (82 %), diagnostic prénatal de RCIU (88 %), manifestations pathologiques au cours de la grossesse tels que HTA, pré-éclampsie (75 %). Les enfants avec anomalies chromosomiques ou congénitales ont été exclus (74 %). Les autres paramètres comme rapport poids/taille n’ont pas été retenus.

Ainsi, la définition proposée établit que les nouveau-nés de poids inférieur au 10ème percentile peuvent ne pas souffrir de restriction de la croissance intra-utérine et que ceux de poids supérieur au 10ème peuvent avoir une RCIU…

Pr Jean-Jacques Baudon

Référence
Beune IM et coll. : Consensus based definition of growth restriction in the newborn. J Pediatr 2018; 196: 71-76

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Définir autrement

    Le 16 mai 2018

    Un foetus Petit pour l'Age Gestationnel PAG se situe sous la borne inférieure de la normale pour son âge mais sa courbe de croissance est parallèle à celle des foetus eutrophes.
    Le foetus en Restriction de Croissance Intra Utérine RCIU peut se situer entre les bornes de la normale pour son âge au départ mais sa courbe de croissance s'infléchit et tend à croiser celle des foetus "normaux" en se dirigeant vers la borne basse.

    Dr Michel Huss

Réagir à cet article