Rebond de Covid après Paxlovid® ou l’histoire d’Antony Fauci

Anthony Fauci, conseiller en chef de Joe Biden pour la santé, a annoncé dernièrement avoir vécu un « rebond de covid-19 » après avoir été traité par Paxlovid®. Intervenant au Global Health Forum, le directeur de l’Institut National des Allergies et maladies infectieuses (NIAID), a livré son expérience personnelle d’infection par le SARS-Cov-2.

Âgé de 81 ans, il a été testé positif au Covid-19 le 15 juin 2022, malgré une vaccination complète à 4 doses. Il confie au passage qu’il en a été empêché d’assister au mariage de sa fille. Après un traitement de 5 jours par Paxlovid®, 3 tests antigéniques successifs se sont révélés négatifs. Mais au 4ème jour, et pour être « absolument certain », il décide d’en réaliser un 4ème, qui s’avère positif. Anthony Fauci reçoit un deuxième traitement de 5 jours de Paxlovid®, alors que les symptômes de l’infection réapparaissent, plus marqués que lors du premier épisode.

Plus tard, il précisera que, malgré ce « rebond », le Paxlovid® lui a permis d’éviter une hospitalisation et a réduit la sévérité de l’infection, remplissant ainsi son rôle. Il souhaiterait toutefois que soit réalisée une étude comparant un traitement de 5 jours et un traitement de 10 jours.

Il n’est pas le seul…

Anthony Fauci n’est pas le seul à avoir connu cette mésaventure. Depuis quelques mois, des experts de santé publique ont signalé la possibilité de réapparition des symptômes de Covid-19 quelques jours après un traitement par Paxlovid®. Les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) précisent qu’une brève réapparition des symptômes peut, chez certaines personnes, faire partie de l’histoire naturelle de l’infection par le SARS-COV-2, indépendamment d’un traitement par le Paxlovid® et quel que soit le statut vaccinal. Ils estiment aussi que rien ne prouve la nécessité de prolonger le traitement en cas de rebond. En revanche, les patients doivent à nouveau s’isoler pendant au moins 5 jours.

Le laboratoire Pfizer, qui produit le Paxlovid®, a annoncé qu’il interrompait l’inclusion de nouveaux participants pour un essai clinique sur le produit chez des personnes à faible risque d’hospitalisation et de décès. L’étude a d’ores et déjà échoué à démontrer l’efficacité du traitement chez ce type de patients, sur la réduction des symptômes, le risque d’hospitalisation ou de décès.

En revanche, les données à long terme concernant des patients à haut risque non hospitalisés montrent qu’un traitement de 5 jours de Paxlovid® réduit de 88 % le risque d’hospitalisation et de décès.


Dr Roseline Péluchon

Référence
Crist C . Medscape. 30 juin 2022

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • Le monde devient fou

    Le 06 juillet 2022

    Là c'est un conte à dormir debout!
    Ou comme dirait Coluche "C'est l'histoire d'un mec" qui a fait 4 injections d'un pseudo vaccin expérimental pour se prémunir d'une maladie qui épargne 99 % de la population et qui trouve le moyen de chopper le fameux virus! Non content, il trouve aussi le moyen de prendre un traitement encore expérimental qui "lui évite l'hospitalisation" mais pour lequel reste ouverte la question sur ses potentiels effets neurotoxiques !!!
    Mais tant qu'il y aura des pauvres crédules, l'argent continuera de couler à flots pour les labos et leurs serviles traitres au serments d' Hippocrate ou de Galien !!!
    Mme Zahia Chardin, assistante sociale.

  • Monde de fou numéro 2

    Le 06 juillet 2022

    Ça me fait penser à cette infirmière (qui depuis sa vaccination me disait avoir des troubles persistants des menstruations), qui me parlait d'une femme de 38 ans, sans aucun antécédent, triple vaccinée, qui a quand même attrapé le covid, et en ressort sous oxygène de façon durable. Mais elle est convaincue que sans vaccination elle serait morte.
    Aucun questionnement sur la protection fort relative de sa triple vaccination (et des éventuelles altérations sur son immunité), et qu'elle ait au final subi un covid particulièrement sévère (là où je croyais que la vaccination protégeait des covid graves).
    Mais au final la médecine est devenue un discours qu'on raconte et se raconte, et certains appellent une narration qui se retourne au gré des vents de ce qui se veut science.
    Alors désolé si j'ai perdu quelque peu confiance, je vais prolonger mon temps d'observation.
    M. Laurent Saint Martin, IDE

  • Secret d'état ?

    Le 12 juillet 2022

    Juste une question (volontairement) naïve: il coûte combien le Paxlovid? Certainement beaucoup plus cher que les 3,57€ facturés au patient puisque les boites sont prélevées sur le stock de l'état.
    Alors, le prix payé par l'état pour ce merveilleux médicament serait-il un secret d'état?

    Dr J-J Perret

Réagir à cet article