Que faut-il ne pas faire pour mieux dormir et ne pas ronfler ?

Paris, le samedi 23 septembre 2023 – Depuis quelques années, le réseau social chinois TikTok, particulièrement populaire chez les adolescents, semble être devenu le lieu d’émergence privilégié d’idées stupides en tout genre, notamment dans le domaine médical. Au milieu des nombreux « conseils » pour perdre du poids et avoir une meilleure ligne, tous plus stupides et dangereux les uns que les autres, une autre pratique farfelue aux vertus soi-disant révolutionnaires connait de plus en plus d’adeptes sur le réseau social chinois : le « mouth-taping » qui, comme son nom l’indique (pour ceux qui maitrisent la langue de Mark Zuckerberg) consiste à se mettre un sparadrap sur la bouche, notamment avant de s’endormir. Les vidéos sur cette « technique » étrange cumulent plus de 120 millions de vues sur TikTok.

Selon les adeptes de cette pratique, se mettre un bout de sparadrap sur la bouche pendant le sommeil favoriserait la respiration par le nez, au lieu de la respiration par la bouche, ce qui aurait de nombreuses vertus. Sur TikTok, plusieurs influenceurs expliquent que grâce à ce simple bout de sparadrap posé sur la bouche, ils ont désormais un sommeil plus réparateur, ce qui leur confère plus d’énergie et une meilleure mine. Cerise sur le bout de sparadrap, cette technique éviterait également les ronflements.

Une technique adoptée par les plus grands sportifs

Le mouth-taping a notamment plusieurs adeptes dans le monde du sport, comme le footballeur norvégien Erling Haaland ou la star polonaise de tennis Iga Swiatek, qui l’utilise lors de ses entrainements. « Cela me permet de respirer uniquement par le nez et d’augmenter mon rythme cardiaque, je pense que cela a quelque chose à voir avec l’endurance » explique ainsi la gagnante du dernier tournoi de Roland-Garros, tout en reconnaissant qu’elle avait adopté cette technique sur les conseils de son entraineur, sans vraiment en comprendre l’intérêt exact.

Aussi farfelue que semble cette pratique, elle ne serait pas totalement dénuée de fondement scientifique. En effet, les physiologistes s’accordent à dire que la respiration nasale est meilleure pour l’organisme que la respiration buccale. Les poils du nez permettent en effet de filtrer les poussières et les allergènes et la respiration par le nez permet de générer de l’oxyde nitrique, ce qui augmente la capacité d’absorption de l’oxygène. A l’inverse, la respiration par la bouche assèche la muqueuse buccale ce qui faciliterait les infections.

Le mouth-taping constitue bien cependant une « fausse bonne idée dont l’efficacité n’a été démontrée par aucune étude scientifique » explique le Dr Maxime Elbaz, spécialiste du sommeil. Il rappelle tout d’abord que les humains dorment naturellement la bouche fermée et respirent par le nez durant la nuit et qu’il n’est donc pas nécessaire de se scotcher la bouche durant la nuit.

Pas un remède miracle contre les ronflements

Si une personne respire par la bouche durant son sommeil, « c’est généralement le signe d’un problème ORL, d’un obstacle qui bouche les voies aériennes supérieures, cela peut être passager en cas de congestion nasale, mais aussi très souvent un indicateur d’apnée du sommeil » poursuit le Dr Elbaz. « Se scotcher les lèvres et se condamner la bouche alors que la personne a déjà des problèmes pour respirer par le nez cela n’a aucun sens ! » ajoute-t-il. « Ouvrir la bouche pour respirer, c’est une sécurité, il ne faut pas voir ça comme un danger, c’est même plutôt une bonne chose d’avoir une alternative » abonde dans le même sens Armelle Rancillac, chercheuse en neurosciences à l’Inserm. Le mouth-tapping ne serait donc pas seulement inutile mais potentiellement dangereux.

Quand aux effets bénéfiques du mouth-tapping sur le ronflement, ils semblent également grandement exagérés. « Le ronflement est un phénomène mécanique, liée à un voile du palais trop long ou une langue trop grosse, ce qui va obstruer les voies aériennes supérieures, vous pouvez mettre tout le scotch que vous voulez sur la bouche, cela n’y changera rien, il faut un traitement mécanique pour y remédier » explique le Dr Elbaz.

Plutôt que de se mettre un sparadrap sur la bouche, les spécialistes du sommeil avancent plusieurs conseils, scientifiquement fondés cette fois, pour améliorer son sommeil : chercher l’obscurité totale, adopter un rythme de vie régulier et surtout éviter les écrans…et donc arrêter d’aller sur TikTok.

Quentin Haroche

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article