Les enjeux de la réforme de la biologie médicale

Le gouvernement a souhaité, 33 ans après la réforme de la biologie médicale (1975), entreprendre une nouvelle réforme, destinée à préparer l’avenir de cette discipline (annexe 1). Un rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) a montré, en 2006, que la qualité moyenne des laboratoires de biologie médicale était bonne mais avec quelques insuffisances, plus particulièrement sur des laboratoires à faible activité. Par ailleurs, la structure des laboratoires français de biologie médicale n’a pas progressé aussi vite que l’évolution des connaissances scientifiques et des technologies l’aurait exigé et certains ont une activité trop faible pour être solides et capables de s’adapter aux techniques d’analyses les plus modernes, tout en dégageant le temps nécessaire à la prestation intellectuelle toujours plus importante, partie intégrante de l’examen de biologie médicale. Il convient donc de conduire les laboratoires de biologie médicale français dans cette voie. La réforme de la biologie médicale que ce rapport propose à la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, Roselyne BACHELOT-NARQUIN s’inscrit dans le contexte de la santé européenne encore en construction. La santé est juridiquement un domaine traité par subsidiarité au sein de l’Europe. Toutefois, en l’absence de cadre européen spécifique, la santé est considérée le plus souvent sous l’égide de règles économiques pures, qui sont inadaptées à certaines situations. A un moment où nos concitoyens montrent leurs attentes d’une Europe plus tournée vers des valeurs humaines et où les citoyens priorisent de plus en plus la santé, il revient, dans un domaine spécifique, de montrer que la France, tout en respectant la règle de la proportionnalité, entend également mettre en avant les exigences qui sont celles de la santé publique. Il s’agit bien

Voir : http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG//pdf/Synthese_du_rapport_sur_la_reforme_de_la_biologie_medicale.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article