La science en BD [3ème partie]



Les HMO du lait maternel ont été découverts au 19ème siècle par une équipe de chercheurs français. Découvrez l’histoire de la découverte de ces HMO et leur devenir dans l’organisme mis en image au travers d’une BD de 10 épisodes.

Episode 7/10 :

Autre rôle des HMO dans l'intestin, servir de nourriture aux bactéries bénéfiques. Découvrez comment à travers cet épisode.



Le microbiote est aujourd’hui considéré comme un organe à part entière qui évolue au cours de la vie et qu’il est possible de moduler. Ce microbiote est composé à la fois d’une flore protectrice et de bactéries potentiellement pathogènes. La bonne installation du microbiote est clé dans les 1000 premiers jours de vie du nourrisson, pour sa protection future, et est indubitablement impactée par le régime alimentaire.
Ainsi, bien que les FOS et GOS soient des prébiotiques, leur action sur le microbiote est bien moins sélective que celle des HMO. Ils vont nourrir de manière indifférenciée les bactéries bénéfiques et celles potentiellement pathogènes. Cela s’explique par la structure relativement simple : les FOS sont constitués de composants liés aussi simplement que deux pièces de Lego. Les GOS eux, sont composés de deux éléments alors que les HMO en comptent à minima trois.

Episode 8/10 :

Parfois, les défenses immunitaires du nourrisson ont du mal à se coordonner. Les HMO vont les y aider.


Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.