Pas d’interaction entre tabagisme et clopidogrel

Une certain nombre de travaux suggèrent que le tabagisme renforcerait le pouvoir antiagrégant plaquettaire du clopidogrel et par là même son efficacité clinique. L’explication en serait que la fumée de tabac contient des substances qui activent le cytochrome P450, lequel est nécessaire à la transformation du clopidogrel en son métabolite actif.

L’objectif de ce travail était d’étudier l’influence du tabagisme actif sur le devenir à 6 mois de patients hospitalisés en urgence pour un syndrome coronaire aigu (SCA) avec prise « précoce » de clopidogrel (dans les 24 premières heures de l’hospitalisation).

Quelque 45 000 dossiers du registre GRACE ont été revus rétrospectivement (n : 44 426) à cette occasion.

Plus d’un quart des patients étaient fumeurs (n : 12 149). Par rapport aux non fumeurs, les patients fumeurs étaient plus jeunes, plus souvent de sexe masculin et sans atteinte vasculaire documentée. Ils étaient aussi moins souvent hypertendus, diabétiques ou dyslipidémiques et avaient eu plus souvent un SCA ST+ (p < 0,0001).

L’utilisation précoce de clopidogrel s’est accompagnée d’une amélioration du pronostic (critère composite combinant décès et IDM lors de l’hospitalisation ou à 6 mois) à la fois chez les fumeurs et les non fumeurs.

Il n’a pas été retrouvé d’interaction entre tabagisme et clopidogrel sur les événements ischémiques.

En revanche, curieusement, les hémorragies majeures sous clopidogrel ont été moins fréquentes chez les fumeurs que chez les non fumeurs.

Cette étude suggère donc que le tabagisme ne serait pas un marqueur pronostic indépendant chez les patients traités par clopidogrel pour un syndrome coronaire aigu.

Ouf, ceux d’entre-nous qui attendaient encore un peu pour se sevrer complètement n’ont même plus cette fausse bonne raison pour continuer !

Plus sérieusement, le sujet n’est pas clos car ces résultats vont à l’encontre de ceux issus d’analyses post hoc de CLARITY-TIMI 28 et de CHARISMA.

A suivre donc.

Dr Olivier Meillard

Référence
Sibbald M et coll : Association between smoking, outcomes, and early clopidogrel use in patients with acute coronary syndrome: Insights from the Global Registry of Acute Coronary Events. Am Heart J 2010;160: 855-61

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article