Delstrigo et Pifeltro, deux nouveaux médicaments pour le traitement des patients infectés par le VIH-1

Le laboratoire MSD lance deux médicaments à base de doravirine, une nouvelle molécule, indiquée dans le traitement de l’infection à VIH-1. La doravirine fait partie de la classe des Inhibiteurs Non Nucléosidiques de la Transcriptase Inverse (INNTI).

Delstrigo est une trithérapie, associant la doravirine à deux autres inhibiteurs nucléosidiques/nucléotidiques de la transcriptase inverse (INTI). Son efficacité clinique a été démontrée dans deux études de phase III : une auprès de patients n’ayant jamais reçu de traitement antirétroviral (patients « naïfs »), et une chez les patients contrôlés sur le plan immuno-virologique, sans antécédent d’échec au traitement qui a été remplacé par Delstrigo.

Pifeltro est une monothérapie de doravirine. Son efficacité a été démontrée dans l’étude DRIVE-FORWARD, en comparaison avec les inhibiteurs de protéase (IP), traitements de référence chez les patients nouvellement infectés.
 
En France, plus de 50 % des patients atteints par le VIH sont âgés de plus de 50 ans. Or, une large majorité d’entre eux est atteinte d’une ou plusieurs comorbidités. La doravirine est une molécule ayant un faible potentiel d’interactions médicamenteuses, elle peut ainsi être associée à des traitements anti-diabétiques, aux inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) ou aux anticholestérolémiants.

Sur le plan économique, le prix de la trithérapie lancée par MSD est inférieur de 35 à 40 % aux trithérapies les plus utilisées, ce qui répond aux enjeux de soutenabilité du système de santé.
 
Pour le Dr Jean-Claude Tardy, virologue à l’hôpital de la Croix Rousse (Lyon), « La doravirine, par sa structure et donc son mode de fixation sur la transcriptase inverse du VIH, présente une barrière à la résistance élevée, ce qui rend cet antirétroviral particulièrement attrayant, tant chez le patient naïf que chez le patient prétraité et infecté par des virus résistants. »
 

Dr Emmanuel Zinsky

Référence
D’après le communiqué de presse du laboratoire MSD du 15 octobre 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article