Et mes chaussettes, tu les aimes mes chaussettes ?

Paris, le vendredi 14 septembre 2007 – Qui ne connaît la scène d’ouverture du film « Le Mépris » de Jean-Luc Godard où Brigitte Bardot égrène de sa voix un peu traînante les différentes parties de son anatomie, demandant à son amant, Michel Piccoli, à laquelle va sa préférence. Face à une telle exaltation de la beauté, toute entreprise risquant d’égratigner le potentiel de séduction qui sommeille en chaque femme semble vouée à l’échec. Aussi à l’idée de devoir porter des bas de compression pour permettre au principe de la compression élastique de faire œuvre contre une insuffisance veineuse des membres inférieurs, les femmes (et les hommes) se rebellent face à des chaussettes qui semblent se révéler en totale contradiction avec l’idéal dessiné par le Mépris. Ces considérations alertent les spécialistes de la question. Le spécialiste des bas médicaux de compression, Sigvaris, remarque ainsi : « Parfois réduite à des considérations esthétiques, l’insuffisance veineuse constitue un problème de santé réel et sérieux ». Ces mises en garde n’y font rien : alors que plus de 30 % de la population féminine de notre pays présente une insuffisance veineuse des membres inférieurs, seules 15 % des Françaises connaissent l’existence des bas et collants de compression.

Permettre aux femmes de lutter contre l’insuffisance veineuse tout en conservant toute leur élégance est l’ambition de Sigvaris depuis de nombreuses années. La firme témoigne une nouvelle fois de cet engagement en présentant une nouvelle gamme de chaussettes, baptisée Sigvaris Soyance et qui allie l’efficacité de la compression à la douceur et à la noblesse de la soie. Après avoir multiplié les couleurs et les motifs, proposé des alliances inédites de fibres, Sigvaris offre ainsi désormais aux femmes la possibilité d’allier santé et douceur. En outre, grâce à un nouveau revers non comprimant, les marques disgracieuses au niveau du mollet sont désormais effacées. Sigvaris s’intéresse également aux hommes en proposant Sigvaris Graphik, une gamme de bas de compression pour les gentlemen plébiscitant les chaussettes à motifs. A l’instar des chaussettes Sigvaris Soyance, nulle marque n’ornera plus les mollets des hommes optant pour le style « Graphik ». Soulignons que toutes les chaussettes de Sigvaris se déclinent en différentes classes de compression, de légère (13 à 20 hectopascal) à extra-forte (plus de 48 hectopastcal)  en passant par moyenne et forte.

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article