Le bénéfice des pistaches au cours du diabète gestationnel

Une étude présentée en octobre 2017 à Chicago (1), lors de la Food & Nutrition Conference & Expo 2017, vient de montrer, pour la première fois, que la consommation de pistaches par les femmes atteintes de diabète gestationnel ou d’intolérance gestationnelle au glucose peut les aider à contrôler leur glycémie.

Dans ce travail randomisé et en crossover, 30 femmes, entre 24 et 28 semaines de grossesse, ont reçu au petit-déjeuner soit 42 grammes de pistaches (environ un tiers de tasse), soit 100 g de pain complet de blé (2 tranches), les 2 options ayant un apport calorique similaire. La glycémie et le taux de GLP1 (glucagonlike peptide-1) ont ensuite été dosés toutes les 30 minutes pendant 2 heures. Sept jours plus tard, les groupes étaient intervertis.

Pour chacune des mesures, les glycémies étaient significativement plus basses après l’ingestion de pistaches qu’après celle de pain complet, et comparables aux niveaux de base. Les taux de GLP-1, hormone stimulant la sécrétion d’insuline, étaient également plus élevés à 90 et 120 minutes en cas de diabète gestationnel. Les effets sur l’insuline ont été encore plus frappants puisque son taux est resté stable au cours des 2 heures suivant la consommation de pistaches alors que l’insulinémie s’est élevée après la prise de pain complet.

Ces résultats sont à rapprocher d’autres déjà publiés (2) qui avaient montré que la consommation de pistaches a peu d’impact délétère sur la glycémie et que, de plus, en complément d’un repas riche en hydrates de carbone, elle minimise les pics de glycémie post-prandiaux. De fait, les pistaches ont de nombreux atouts nutritionnels, qui peuvent être mis à profit par les diabétiques : elles ont un faible indice glycémique, sont riches en fibres, en antioxydants, en nutriments anti-inflammatoires, etc.

Comme le soulignent les investigatrices de l’étude, qui a été menée à Shanghai, le Dr Sheng Ge (Shanghai) et le Dr Zhaoping Li (Los Angeles), ces résultats soulignent l’intérêt nutritionnel des pistaches pour les femmes qui cherchent à mieux contrôler leur diabète gestationnel, les pistaches représentant en outre une solution alimentaire appétissante. 

Dr Louise Guisgand

Références
D’après une conférence de presse organisée par Hill + Knowlton Strategies, novembre 2017.
(1) Shang Ge et Zhaoping Li. : Effects of pistachio intake on postprandial glycemic response in pregnant women. Food & Nutrition Conference & Expo™ 2017 de l'Académie de nutrition et de diététique américaine, Chicago. L’étude a été financée par le ministère américain de l’Agriculture (USDA) et par l’association professionnelle American Pistachio Growers.
(2) Kendall CWC et coll. : Impact of pistachio intake alone or in combination with high-carbohydrate foods on post-prandial glycemia. Eur J Clin Nutr 2011 ; 65 : 696-702.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article