Mieux connaître la schizophrénie : un enjeu pour l'avenir

Paris, le mardi 6 décembre 2005 - Proche de nous, la schizophrénie reste pourtant une maladie méconnue et parfois stigmatisée. Les résultats d'une enquête réalisée par l'institut de sondage IPSOS Santé, grâce au soutien des laboratoires Bristol-Myers Squibb et Otsuka Pharmaceutical France révèlent que si 17 % des personnes interrogées connaissent un patient souffrant de cette maladie dans leur entourage proche, 76 % des mêmes sondés regrettent d'être mal informés sur cette pathologie. En outre, les symptômes les mieux connus de la schizophrénie ne sont pas les plus fréquents ; le grand public retient en effet plus souvent les éventuels comportement violents (cités par 74 % des personnes interrogées) ou le dédoublement de la personnalité (73 %) plutôt que les réelles bouffées d'angoisses ou les hallucinations (citées par 66 et 60 % des sondés).

Pour offrir un autre regard sur cette maladie, afin de permettre dans l'avenir une meilleure intégration au sein de la société des patients atteints de schizophrénie et de leurs familles, les laboratoires Bristol-Myers Squibb et Otsuka Pharmaceutical France proposent la diffusion d'un « Guide d'information et d'accompagnement à l'usage des malades et de leurs proches » qui se caractérise tout à la fois par un ton refusant l'alarmisme, mais également par une véritable lucidité quant à cette pathologie qui touche près de 1 % de la population. Cette spécificité est très certainement liée à la multiplication des témoignages qui jalonnent l'ouvrage, qu'il s'agisse de celui d'une mère inquiète pour sa fille, de celui de Marek évoquant ses essais de traitements ou encore de Juanita à l'aube d'une nouvelle vie. Ces moments de vie illustrent des visages de la schizophrénie partout en Europe qui révèlent la volonté des laboratoires Bristol-Myers-Squibb et Otsuka Pharmaceutical d'aboutir à une plus grande harmonisation de la prise en charge de la pathologie à travers ce continent. Une harmonisation qui ne doit en aucun cas signifier la standardisation, tant il est vrai que le guide « Un nouveau regard sur l'avenir » plaide pour une individualisation des traitements et des prises en charge.

Les huit chapitres du guide, qui nous font voyager d'un état des lieux sur la schizophrénie jusqu'aux différents écueils à éviter lorsqu'on veut épauler un malade en passant par de longs développements sur le diagnostic, les traitements et l'évolution de la pathologie, s'accompagnent d'un recueil d'informations utiles qui recense notamment l'adresse de plusieurs associations françaises. © Copyright 2005 http://www.jim.fr

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article