Ontruzant : premier trastuzumab biosimilaire en Europe

MSD France a récemment annoncé le lancement d’Ontruzant (1), biosimilaire d’Herceptin, indiqué dans le traitement du cancer du sein métastatique, du cancer du sein en situation adjuvante et du cancer gastrique métastatique HER-2 positifs. C’est le premier biosimilaire du trastuzumab autorisé en Europe.

A cet égard, le Pr Xavier Pivot (cancérologue, centre Paul-Strauss, Strasbourg) a rappelé qu’au moment de son arrivée, le trastuzumab a représenté une révolution thérapeutique dans le traitement de patients atteints de certains cancers : il s’agit de cancers HER-2 positifs, soit 15 à 21 % des cancers du sein et 20 % des cancers gastriques.

Cependant, comme tous les anticorps monoclonaux, il s’agit d’un produit difficile à fabriquer et cher. D’où le fait que plusieurs laboratoires se soient lancés à développer un biosimilaire du produit original, de façon à diminuer les coûts. Un biosimilaire est un médicament d’origine biologique très similaire au produit de référence (il peut exister des différences mineures), mais sans différences cliniquement significatives en termes de tolérance et d’efficacité. Son développement nécessite ainsi plusieurs analyses destinées à prouver qu’il est bien comparable au médicament princeps, au terme de la réalisation de plusieurs types d’études comparatives. Et c’est bien ce qui a été démontré avec Ontruzant. 

De son côté, le Pr Claude Le Pen (économiste de la santé, université Paris-Dauphine) a expliqué que l’Europe avait été pionnière dans le développement des biosimilaires, mais que leur arrivée s’est faite initialement plutôt à bas bruit. Ce n’est qu’à partir de la sortie du premier biosimilaire d’un anticorps monocloclonal, en l’occurrence l’infliximab, que l’attention a vraiment été portée à ces « nouveaux » types de médicaments.

L’arrivée d’Ontruzant représente ainsi une opportunité de réaliser des économies importantes, d’augmenter l’accessibilité des médicaments biologiques, en France et aussi dans certains pays d’Europe qui ne disposent pas du produit original, tout en finançant indirectement l’innovation thérapeutique.

Dr Louise Guisgand

Références
D’après une conférence de presse de MSD « Premier biosimilaire du trastuzumab approuvé dans l’Union européenne pour le traitement de certains cancers du sein et gastriques (HER2+).
(1)Ontruzant est disponible en France dans le cadre d’un accord entre MSD et Samsung Bioepis Co., Ltd.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article