Pour inciter les diabétiques à atteindre le septième ciel

Paris, le mardi 20 décembre 2005 - La petite phrase est désormais semée dans les esprits à la manière d'une ritournelle bien connue. « Si vous êtes diabétique, retenez 7 », chantent en choeur nos ondes radios depuis quelques semaines, comme déjà à deux reprises les années précédentes. L'Association de langue française pour l'étude du diabète et des maladies métaboliques (ALFEDIAM), l'Association française des diabétiques (AFD) et les laboratoires Sanofi Aventis organisent en effet pour la troisième année consécutive sur les ondes grand public une campagne à l'intention des diabétiques afin de les inciter à toujours maintenir leur taux d'hémoglobine A1c inférieur à 7. L'augmentation de l'incidence de cette maladie dans notre pays et l'importance pour l'entourage des patients de bien connaître les différentes stratégies thérapeutiques justifient tout à fait la large diffusion de cette recommandation essentielle.

Cette édition 2005 de la campagne du « 7 » a été l'occasion de lancer en parallèle une vaste enquête auprès des diabétiques, afin de mieux appréhender leur perception quant à leur maladie. Les attentes des patients quant à l'amélioration de leur qualité de vie apparaissent notamment tout à fait essentielles à connaître. Comme l'explique en effet l'AFD : « Pour que le patient s'implique véritablement dans la prise en charge de sa maladie, il est indispensable de lui donner des raisons tangibles d'accepter certaines contraintes, s'il perçoit les bénéfices immédiats, appréciables au quotidien, d'un traitement bien suivi. Si, du fait d'un bon équilibre du diabète, la qualité de vie peut être préservée, voire améliorée, il est alors plus facile pour le médecin de fixer des objectifs thérapeutiques ambitieux, notamment un taux d'hémoglobine A1c inférieur à 7 ». © Copyright 2005 http://www.jim.fr

L.C.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article