Prévenir et mieux prendre en charge l’onychomycose : Galderma à pied d’œuvre !

Paris, le mardi 17 avril 2007 – Les cérémonies religieuses précédant Pâques accordent encore aujourd’hui une petite place au rite du lavement des pieds, signe destiné à rappeler la nécessité de partage et d’égalité entre tous. Avec le temps, cependant, les pèlerins auront préféré se souvenir du message lié à cette tradition et auront été moins enclins à répéter le geste du Christ. Il est en effet peut-être apparu au fil des siècles que cette pratique avait une fâcheuse tendance à favoriser la prolifération de champignons. Cette prudence religieuse n’empêcha cependant pas les hommes de multiplier les situations propices au développement de l’onychomycose : de la marche sans chaussures à certains sports en passant par le manque d’hygiène.

 

En 2007, les laboratoires Galderma semblent estimer que l’heure est venue d’abolir cette indifférence face à la santé de nos pieds.

 

A l’heure de la consultation, 10 % des malades souffrent d’une destruction complète de l’ongle

 

A l’origine de leur engagement, les laboratoires Galderma citent notamment les résultats d’une enquête menée par des dermatologues français qui révèlent « qu’un patient sur 4 ignore qu’il est porteur d’une onychomycose». De même les laboratoires indiquent que « dans la très large étude conduite avec le soutien de Galderma coordonnée par un comité d’experts au niveau national, jusqu’à 10 % des patients atteints d’onychomycose avait une destruction complète d’un ou plusieurs de leurs ongles de pieds ».

 

Forts de ces conclusions et alors que seul un quart des cinq millions de personnes concernées par l’onychomycose serait pris en charge, les laboratoires Galderma ont décidé de s’inscrire dans un important travail d’information auprès du grand public. Débuté en avril et s’étendant jusqu’au mois de juillet, ce programme se décline sous trois formes : un spot publicitaire diffusé à la télévision, des brochures distribuées dans les cabinets médicaux et dans les pharmacies et un site internet.

 

Ludique et volontairement provoquant, le spot constitue le point fort de cette opération de sensibilisation. L’interrogation qu’il renvoie aux téléspectateurs est en effet directe puisqu’il demande sans ambages : « Vos pieds font peur ? ». Plus classiques, les brochures proposées aux professionnels de santé permettent cependant un véritable engagement de ces derniers afin d’améliorer la prise en charge de l’onychomycose. Enfin, le site internet propose pour sa part de mieux définir cette pathologie en évoquant notamment ses symptômes et ses modes de transmission.

 

"Vos pieds font peur?" La vidéo de la campagne Galderma :




A.H.

Référence
Communiqué de presse des laboratoires Galderma

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article