Syndrome de l’intestin irritable: Bifidobacterium infantis 35624® arrive en France !

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) (ou syndrome du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle) est une affection chronique qui altère fortement la qualité de vie. Or, cette maladie est actuellement sans solution thérapeutique et aucun traitement ne permet d’en guérir définitivement. Cependant, les connaissances dans ce domaine progressent. Un grand nombre d’études ont ainsi mis en évidence que des facteurs génétiques, un dysfonctionnement moteur du tractus gastro-intestinal, une hypersensibilité viscérale, des infections, ou encore des facteurs psychologiques, joueraient un rôle considérable dans le développement du SII. S’ajoute également à ces facteurs une dysbiose, c’est-à-dire une rupture de l’équilibre du microbiote. Cette dysbiose aurait un impact majeur. En effet, il a été démontré que le microbiote intestinal des personnes souffrant du SII diffère de celui des personnes dites « saines ». Dans ce contexte, l’utilisation de probiotiques et, en particulier, de Bifidobacterium infantis 35624®, dont le système digestif humain constitue l’environnement naturel, représente une option thérapeutique sérieuse.

Un probiotique d’origine humaine à l’efficacité et prouvée et reconnue

Cette souche bactérienne d’origine humaine a été conjointement identifiée et développée par des scientifiques et des gastro-entérologues d’Alimentary Health Ltd ,et de l’APC Microbiome Institute de l’University College de Cork en Irlande, un des instituts mondiaux leaders dans le domaine du microbiote et de la santé intestinale humaine. Le taux fécal de Bifidobacterium infantis 35624® augmente significativement chez les sujets ayant reçu le micro-organisme, démontrant ainsi sa survie dans le côlon. Son impact positif sur l’équilibre de certaines populations de bactéries commensales a également été démontré (Étude Charbonneau D et coll. 2013). Bifidobacterium infantis 35624® stimule (chez le volontaire sain) les cellules dendritiques intestinales, induisant une augmentation de la sécrétion d’interleukines anti-inflammatoires IL-10, suggérant un intérêt dans les pathologies inflammatoires (étude Konieczna et coll. 2012). Par ailleurs, l’efficacité de Bifidobacterium infantis 35624® a été documentée dans la prise en charge du SII dans plusieurs études contrôlées et publiées dans des revues scientifiques reconnues. Elle permet une amélioration significative des douleurs abdominales, de la distension abdominale et du transit intestinal, comparativement à un placebo (Étude O’Mahony et coll. 2005, Étude Whorwell et coll. 2006). Commercialisée aux États-Unis depuis dix ans, c’est la seule souche citée par la SNFGE (Société Nationale Française de Gastro-Entérologie) dans la prise en charge du SII et elle est également décrite dans les recommandations de la WGO (World Gastroenterology Organisation) comme la souche ayant le meilleur niveau de preuves cliniques dans cette indication.

Un succès à l’internationale qui peut désormais se poursuivre en France

La souche Bifidobacterium infantis 35624® vient d’être commercialisée en France par Biocodex sous forme de complément alimentaire sous le nom de marque Alflorex®.

A noter que c’est le seul produit en Europe à être uniquement composé de la souche Bifidobacterium infantis 35624®. Chaque gélule contient 1 milliard de bactéries. En complément d’un mode de vie sain, la prise de Bifidobacterium infantis 35624®* contribue à rééquilibrer le microbiote et soulager durablement les symptômes des personnes touchées par le SII. Le Pr Jean Marc Sabaté souligne cependant « que la prise de probiotiques en cas d’efficacité doit se faire sur la durée car ses effets bénéfiques s’estompent rapidement après l’arrêt de la complémentation. »

 

Focus sur APSSII

APSSII est une association de patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable.

Créée en 2010, elle compte à ce jour plus de 700 adhérents et de nombreux sympathisants et a pour mission :

• d’informer sur la maladie afin de permettre un échange de services de nature à éviter l’isolement ;
• d’être le porte-parole auprès des pouvoirs publics et des médias pour soutenir les patients ;
• de promouvoir les travaux de recherche fondamentale, biologique et thérapeutique sur le SII.

L’association a notamment mis en place des services gratuits d’échange et d’information pour donner la parole à tous les patients et informer tous les publics (le grand public, les malades, leurs proches, les professionnels de santé) : un site Internet (www.apssii.org), un magazine, des vidéos informatives, une ligne téléphonique, un forum privé de discussion, des rencontres, une journée annuelle de l’APSSII, etc.

Coordonnées de l’association :
APSSII, Hôpital Avicenne,
125 rue de Stalingrad, 93000 Bobigny
téléphone :
07.83.25.82.60
secretariat@apssii.org

 

Dr Laurence Houdouin

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article