Une nouvelle alternative thérapeutique pour le rhumatisme psoriasique

Mis à disposition par Lilly, Taltz (ixékizumab) a été approuvé en 2016 par l'EMA (Agence européenne du médicament) pour le traitement du psoriasis. Il est remboursé par l'Assurance maladie dans “le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez l’adulte qui nécessite un traitement systémique” ; et, plus récemment dans son indication rhumatologique, “seul ou en association avec le méthotrexate”, “dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez les patients adultes qui ont présenté une réponse inadéquate, ou une intolérance, à un ou plusieurs traitements de fond (DMARD)” (J.O. du 3 juillet 2018).

Médicament de la classe des immunosuppresseurs, Taltz a pour principe actif l'ixékizumab, un anticorps monoclonal IgG4 qui se lie spécifiquement, avec une forte affinité, à l'interleukine 17A. Il inhibe ainsi la prolifération et l'activation des kératinocytes associée à la pathogenèse du psoriasis et du rhumatisme psoriasique.

L'efficacité et la sécurité de l’ixékizumab dans le rhumatisme psoriasique ont été évaluées dans deux études de phase III randomisées, en double-aveugle, contrôlées versus placebo chez 780 patients souffrant de rhumatisme psoriasique actif (critères CASPAR). Les patients randomisés présentaient également un psoriasis en plaques (en cours, ou antécédents documentés).

*Les sujets de l'étude SPIRIT-P1 étaient naïfs de traitement biologique ; ils ont reçu l’ixékizumab à raison de 80 mg (1x/2 sem.), ou 80 mg (1x/4 sem.), ou l'adalimumab 40 mg (1x/2 sem.), ou le placebo ; 53 % des patients prenaient aussi du méthotrexate.
*Les patients inclus dans SPIRIT-P2 avaient reçu au moins un anti-TNF interrompu par manque d'efficacité ou intolérance ; ils ont reçu l’ixékizumab 80 mg (1x/2 sem.), ou 80 mg (1x/4 sem.) ou le placebo.

Globalement, dans les deux études, l'efficacité de l’ixékizumab a été démontrée grâce à des résultats significatifs à 6 mois en sa faveur par rapport au placebo sur :

1/l'activité du rhumatisme psoriasique (taux de réponse ACR 20, critère principal) ;
2/les dactylites ou enthésites pré-existantes ;
3/le blanchiment du psoriasis en plaques dans les cas d'atteinte corporelle ≥ 3 % (scores PASI) ;
4/la progression des lésions structurales (score mTSS à la radiographie) ;
5/l'amélioration de la capacité fonctionnelle (indice HAQ-DI) et de la qualité de vie (score SF-36 PCS) ;
6/la réduction de la fatigue (scores NRS) et de la douleur.
L'analyse de la période d'extension montre le maintien à 1 an de l'efficacité clinique et strucutale de l’ixékizumab.

En termes de tolérance, on a retrouvé le même taux d’infections dans les études des deux indications, sauf la grippe et la conjonctivite survenues plus souvent dans celles sur le rhumatisme psoriasique. Les effets indésirables très fréquents sont des infections des voies respiratoires supérieures et des réactions au site d'injection (> 1/10) ; moins souvent sont rapportés des dermatophytoses, herpes simplex (mucocutané), douleurs oro-pharyngées et nausées.
 
La dose d’ixékizumab recommandée dans le rhumatisme psorisique est de 160 mg (2 x 80 mg) la 1ère semaine, puis de 80 mg (1x/4 sem.). En cas de psoriasis en plaque concomitant, la dose est de 160 mg la 1ère semaine, puis 80 mg (1x/2 sem.) jusqu'à la 12e semaine, puis 80 mg (1x/4 sem.).

L’ixékizumab est un médicament à prescription initiale hospitalière annuelle dont l'initiation et le renouvellement sont réservés aux spécialistes en dermatologie, médecine interne ou rhumatologie. Le prix TTC de Taltz® 80 mg est de 979,30 euros pour une seringue ou un stylo pré-rempli de solution injectable.

Véronique Canac

Références
1. Le communiqué de presse des laboratoires Lilly : “Taltz®, une nouvelle alternative thérapeutique dans la prise en charge du rhumatisme psoriasique”. Paris, 13 septembre 2018.
2. European Medicines Agency. Résumé des caractéristiques du produit Taltz® (ixékizumab). 2018
3. JORT n°0151 du 3 juillet 2018. www.legifrance.gouv.fr

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article