Une nouvelle bouffée d’air dans le traitement de l’asthme

Paris, le vendredi 15 décembre 2006 – La lutte contre l’asthme a été désignée comme l’un des cent objectifs de santé publique et est l’objet d’un programme spécifique d’actions, de prévention et de prise en charge depuis 2002. Cette attention des pouvoirs publics est liée à la fréquence de l’asthme qui n’a de cesse d’augmenter. On estime en effet aujourd’hui en France que 3,5 millions de personnes sont touchées par cette pathologie qui est à l’origine chaque année de 50 000 à 100 000 hospitalisations et de 2 000 décès.

 

Face à cet enjeu, la mise à disposition de traitements innovants et performants constitue des étapes essentielles. Telle est l’annonce du lancement de Xolair, des laboratoires Novartis. Ce traitement aujourd’hui accessible en officine et qui est l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale est indiqué dans le traitement additionnel de l’asthme allergique persistant sévère et mal contrôlé. La spécificité de Xolair, qui s’administre par voie injectable, est d’être la première thérapie ciblée contre les IgE. Les études cliniques qui ont évalué son efficacité ont démontré qu’il permettait de réduire le taux d’exacerbations et de diminuer le nombre de recours aux soins d’urgence ; autant de qualités qui induisent une amélioration significative de la qualité de vie des patients.


L.C.

Référence
Confèrence de presse des laboratoires Novartis, le 5 décembre 2006

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article