Les défis de la dermato

Pour introduire ce compte rendu des Journées Dermatologiques de Paris 2018, empruntons au discours du président de la société française de dermatologie Pascal Joly, ce 15 décembre 2018. Il a en effet rappelé combien la dermatologie était une spécialité innovante et dynamique qui a su faire part de ses besoins et de ses attentes auprès des autorités de santé et des enjeux en matière de prise en charge des pathologies cutanées auprès des autres professionnels de santé et du grand public. Mais il a souligné aussi les écueils qui se dressent devant nous : le coût élevé des innovations thérapeutiques non seulement pour les tumeurs cutanées mais aussi les dermatoses inflammatoires chroniques et le vieillissement de la population « dermatologique », avec un tiers de spécialistes de la peau qui ont plus de 60 ans… Il reste donc des défis à relever !

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article