Hépatite B chronique : qui traiter ?

Les recommandations actuelles conseillent de proposer un traitement antiviral en cas d’infection chronique par le virus de l’hépatite B en tenant compte de 3 critères majeurs : la charge virale de l’HBV, le taux des transaminases et la sévérité de l’atteinte hépatique évaluée par biopsie. Cependant, le risque de progression de la maladie, et plus particulièrement celui de développer un hépatocarcinome n’est pas reflété de manière optimale par ces critères. On manque encore de nouveaux marqueurs pour affiner cette évaluation du risque, plus spécialement chez les patients HBeAg- avec virémie basse pour lesquels l’HBsAg, bien qu’intéressant, est encore trop imprécis. Quoi qu’il en soit, on considère aujourd’hui que tous les patients, qu’ils soient HBeAg+ ou – avec hépatite chronique B définie par un taux d’ADN supérieur à 2000UI/ml, un taux de transaminases supérieur à la limite de la normale, et une nécroinflammation ou une fibrose hépatique modérée devraient être traités.

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Référence
Berg T, Aghemo A. Chronic hepatitis B : Do treatment criteria need to be expanded ? 25th UEGWeek, Barcelone. 28 octobre – 1er novembre 2017.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article