Polype ou cancer ? L’intérêt de l’intelligence artificielle

Une étude prospective japonaise a été menée par Yuichi Mori (Yokohama) sur 250 patients chez lesquels un polype avait été détecté par endocystoscopie (n=306). Combiné à un système permettant d’amplifier 500 fois l’image du polype in vivo (et donnant ainsi accès à l’analyse de cellules), un l’intelligence artificielle a permit une prédiction fiable de la nature cancéreuse des polypes avec une sensibilité de 94%, une spécificité de 79%, une précision de 86% et des valeurs prédictives positives et négatives de 79% et 93%. On avait préalablement appris au système à reconnaitre les polypes à risque à partir de 8262 images non utilisées dans l’étude.

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Référence
Mori Y, et coll. Opening session. Diagnostic yield of “artificial intelligence”-assisted endocytoscopy for colorectal polyps: a prospective study. Abstract#IP121. 25th UEG Week. Barcelone, 28 octobre – 1er novembre 2017.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article