Des anti-inflammmatoires pour traiter la dépression ?

De multiples articles de revue ont souligné le fait que les troubles de l’humeur sont associés à une augmentation du taux des marqueurs pro-inflammatoires suggérant l’intérêt possible des anti-inflammatoires dans ces pathologies.

Afin d’approfondir cette question, Ishrat Husain (Toronto) a fait une revue de la littérature. Il ressort de sa méta-analyse que les patients sous anti-inflammatoires ont moins de symptômes dépressifs après le traitement que ceux qui reçoivent un placebo avec une différence moyenne des scores de -0,71 dans 6 essais contrôlés et randomisés (n = 214 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95] de -1,24 à -0,17 ; p = 0,009). Il en était de même pour la réduction des symptômes maniaques avec une différence moyenne des scores de -0,72 dans 3 essais contrôlés et randomisés (n = 96 ; IC95 de -1,31 à -0,13 ; p = 0,02) (1). Mais les études retenues étaient de faible taille ou de courte durée et conduites dans de multiples affections.

Souhaitant dès lors traduire au quotidien ces constatations de manière prospective, les auteurs ont effectué une étude pilote randomisée contrôlée dans laquelle 21 personnes avec dépression majeure ont reçu de la minocycline et ont été comparées à 20 personnes sous placebo. Avec succès, puisque le score HAMD (Hamilton depression rating scale) a été réduit de manière significative sous minocycline (p < 0,001) tandis que le score CGI (Clinical Global Impression) était amélioré significativement aussi (p < 0,001).

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Références
Husain I et coll. : Use of anti-inflammatory in the treatment of mood disorders. 18th World congress of psychiatry (Mexico) : 27-30 septembre 2018. (1) Husain MI : Anti-inflammatory treatments for mood disorders: Systematic review and meta-analysis. J Psychopharmacol. 2017 Sep ; 31 (9) : 1137-1148.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (6)

  • Des anti-inflammmatoires pour traiter la dépression

    Le 10 octobre 2018

    J'avais fait le même constat publié dans mon mémoire de psychiatrie appliquée, mais ici l'auteur(e) parle de minocycline et non d'anti inflammatoire?
    Dans mon cas publié l'anti inflammatoire était de la prednisolone.

    Dr Pascal Pozzi

  • Anti inflammatoires ?

    Le 11 octobre 2018

    La minocycline n'est elle pas un antibactérien ?

    Dr B. lamy

  • Précision de la rédaction

    Le 11 octobre 2018

    La minocycline est effectivement un antibiotique de deuxième génération de type tétracycline. Mais elle possède également des propriétés anti-inflammatoires, sans lien avec son activité antibactérienne.

    La rédaction du JIM

Voir toutes les réactions (6)

Réagir à cet article