L’ineffable Donald Trump s’automédique à la chloroquine !

Washington, le mardi 19 mai – Le président américain Donald Trump a annoncé prendre de la chloroquine en prévention depuis dix jours. Un vaccin expérimental a été testé chez l’homme, avec des résultats jugés encourageants.

Une chloroquine par jour éloigne le médecin. Alors que les études en faveur d’une absence d’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le coronavirus se multiplient, le président américain Donald Trump reste convaincu des effets positifs de cet antipaludéen mis en avant au début de l’épidémie par le professeur Didier Raoult. Tellement convaincu qu’il a décidé de l’utiliser lui-même. Ce lundi, il a ainsi révélé à des journalistes médusés qu’il prenait de la chloroquine depuis une dizaine de jours.

Donald Trump ne lit pas le JIM

Dans le détail, Donald Trump a expliqué prendre un comprimé par jour d’hydroxychloroquine, soit 100mg, de sa propre initiative, après que son médecin lui ait confirmé que cela était sans danger. « J’ai entendu beaucoup de choses positives sur ce médicament, qu’est ce que j’ai à perdre ? » s’est justifié le président, après avoir expliqué avoir été récemment testé négatif au coronavirus. Depuis le mois de mars, le milliardaire vante les mérites de l’anti paludéen, un traitement qui pourrait « changer la donne selon lui ».

L’automédication à la chloroquine est contraire aux recommandations des autorités sanitaires américaines. La FDA (l’agence du médicament américain) considère que ce médicament, qui peut entrainer des complications cardiaques, ne devait être utilisé qu’à l’hôpital ou pour des essais cliniques. Les propos de Donald Trump ont d’ailleurs provoqué la colère de nombreux scientifiques. Même la chaine de télévision conservatrice Fox News, d’habitude acquise à la cause du Président Trump, a regretté cette déclaration.

Selon une étude récente analysée dans le JIM, l’utilisation de d’hydroxycholoroquine au long cours ne protège pas contre une contamination par le SARS-CoV2. On peut donc en conclure que Donald Trump n’est pas (encore) abonné à notre journal.

Résultats « encourageants » pour un vaccin expérimental

Les Américains ont certes un président imprévisible mais ils ont de bons chercheurs. La firme du Massachussetts Moderna a annoncé avoir obtenu des résultats encourageants pour son vaccin expérimental. Il s’agit du ChAdOx1 nCoV-19, basé sur un adénovirus porteur de l’information génétique codant pour la protéine spike du SARS-CoV2 (nous y revendrons prochainement).

Chez les huit volontaires à qui ont reçu deux doses d’un vaccin expérimental, une forte réponse immunitaire a été observée sans effet latéral négatif. Le même vaccin avait obtenu des résultats positifs chez des singes.

La société Moderna souhaite désormais tester son vaccin à grande échelle. Si l’élaboration d’un vaccin accessible à l’ensemble de l’humanité prendra des mois voire des années, cette nouvelle a déjà fait des heureux : les actionnaires de Moderna, dont la valeur de l’action a augmenté de 3,85 % à Wall Street ce lundi.

Un traitement artisanal promu à Madagascar

En attendant l’élaboration d’un vaccin, l’espoir d’un traitement pourrait (?), contre toute attente, venir d’un des pays les plus pauvres du monde : Madagascar. A l’image de son homologue américain, le président Andry Rajoelina s’est fait le promoteur d’un traitement artisanal contre le coronavirus, une tisane à base de plusieurs herbes médicinales, dont l’artemisia.

Comme tout bon traitement contre le coronavirus, ce remède a été découvert par un médecin français, le docteur Lucile Cornet-Vernet, orthodontiste à Paris qui vante depuis plusieurs années l’efficacité de l’artemisia contre le paludisme. Si le praticien reste prudent quant à l’utilité de cette herbe médicinale pour combattre le coronavirus, le président malgache est d’ores et déjà convaincu. Il n’hésite pas à boire sa tisane miracle en public et a affirmé que la boisson sera bientôt distribuée à la population par l’armée.

Le fait que l’île possède, après la Chine, le plus grand stock d’artemisia au monde, n’est sans doute pas pour rien dans cet engouement pour la plante. Depuis plusieurs semaines, d’autre pays africains se sont convertis à l’artemisia, dont la Tanzanie et le Congo, au grand bonheur du président malgache.

QH

Référence
Neeltje van Doremalen et coll. : ChAdOx1 nCoV-19 vaccination prevents SARS-CoV-2 pneumonia in rhesus macaques. Bioxiv 2020, preprint (doi.org/10.1101/2020.05.13.093195)

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (7)

  • Le terme "auto-médication" n'est pas totalement exact...

    Le 19 mai 2020

    ...car il a demandé préalablement l'avis et l'accord de son médecin.

    Daniel Boutonnet

  • Bénéfice/risque

    Le 19 mai 2020

    Voici un lien pour le communiqué du Médecin officiel de la Maison Blanche en charge de D. Trump.
    https://twitter.com/DoriToribio/status/1262544825255104512?s=20

    Contrairement à ce qui est écrit dans l'article du JIM, son médecin ne dit pas que l'HCQ est "sans danger".
    Il dit " After numerus discussions, he and I had regarding the evidence for and against the use of HCQ, we concluded the potential benefit from treatment outweighed the relative risks"

    Dr Jean-Yves Marandon

  • Une période folle

    Le 19 mai 2020

    L'expérience européenne qui est parti en vrille, tout autant que celle des soignants parisiens, n'ont-elles pas décidé d'avoir un "bras" qui teste l'hydroxychloroquine en préventif ou en traitement. M Trump n'a fait que s'inviter dans une de ces expérimentations... Un garçon plein d'imagination, du traitement à la prévention ! La période a montré qu'une pandémie, somme toute relative dans son pouvoir de nuisance, face aux fléaux endurés chaque année sur Terre, a fait perdre la tête, au mieux; et au pire, sert toutes les manipulations et turpitudes politiques, médiatiques. La fête bat son plein. Tout le monde s'excite sur un vaccin, mais personne ne sait si ce vaccin sera utile, eu égard à l'évolution de la pandémie. As-t-on déjà vacciné une population pour une maladie dont on ne sait pas si elle reviendra, et qui semble se terminer ?

    Dr Christian Trape

Voir toutes les réactions (7)

Réagir à cet article