JIM d'Or 2001

Comme toujours, depuis 1990, date à laquelle ces distinctions ont été attribuées pour la première fois par notre ancêtre le Jim dans sa version papier, le choix a été particulièrement difficile.
On constatera quelques constantes à la lecture de ce palmarès de l'excellence : la prééminence de deux grandes revues anglo-saxonnes, le New England Journal of Medicine et le Lancet et la
sur représentation d'études à l'appareil statistique simple ou absent, les plus grandes innovations s'imposant malgré un nombre réduit de patients et parfois l'absence de groupe contrôle.