JIM d'Or 2002

Le cru 2002 des Jim d’Or est marqué, comme en 2001, par quelques grandes nouveautés thérapeutiques (rituximab, imatinib, greffe de rétine, stent au sirolimus et tacrolimus). Mais il se distingue surtout par l’utilisation de produits ou de techniques connues dans de nouvelles indications : corticoïdes pour les méningites bactériennes, chirurgie laparoscopique dans le cancer du côlon, corticoïdes locaux pour la pemphigoïde bulleuse, hémodialyse quotidienne dans l’insuffisance rénale aiguë, hypothermie pour la prise en charge des arrêts cardiaques, rispéridone dans l’autisme…L’année médicale 2002 restera sans doute également comme celle des résultats négatifs, avec le recul des indications du traitement substitutif de la ménopause et des anti-arythmiques dans la fibrillation auriculaire et le doute sur l’innocuité de la fécondation in vitro pour les enfants à naître.