Accusée d’être à l’origine d’une « grande stratégie eugéniste » par l’évêché de Fréjus-Toulon, l’AFM exprime « sa tristesse »

L’Association française contre les myopathies (AFM) qui a travers l’organisation du Téléthon depuis 20 ans s’est engagée en faveur de la lutte contre toutes les maladies génétiques a été sévèrement critiqué par la commission bioéthique et vie humaine de l’évêché du Var. L’AFM déclare aujourd’hui avoir reçu ces déclarations avec une « grande tristesse » et rappelle que son combat est un « combat pour la vie ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article