Choléra au Yémen : les belligérants jugés responsables

Le responsable des opérations humanitaires de l’ONU a considéré, devant le Conseil de sécurité, que l’épidémie de choléra qui sévit actuellement au Yémen et qui aurait tué au moins 1 740 personnes est la faute des belligérants. Cette crise est le « résultat direct du conflit et de graves infractions au droit international » a-t-il dénoncé tandis que seuls 47 millions de dollars sur les 250 millions demandés à la communauté internationale ont été réunis.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article