Crise de l’hôpital : plus la faute d’Anne Hidalgo que d’Agnès Buzyn ?

Dans le cadre de sa campagne pour la mairie de Paris, Agnès Buzyn pointe la responsabilité d’Anne Hidalgo dans la crise hospitalière dans la capitale. Pour l’ancienne ministre de la Santé, l’édile aurait dû donner la priorité aux soignants dans l’attribution des logements sociaux.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article