Décès en couche : le parquet demande la relaxe d’une gynécologue

Ce jeudi, le tribunal judiciaire de Pau a fait le procès de la mort d'Emeline Perfeito et de son enfant à naître.

Le 17 juin 2012 cette jeune femme de 24 ans est morte à la clinique Navarre de Pau, des suites d'une occlusion intestinale. Elle était à deux jours du terme. La gynécologue obstétricienne a été jugée pour homicide involontaire. Elle a fait une erreur de diagnostic. Elle pensait que les douleurs de la jeune femme étaient dues à des contractions. Le parquet a demandé la relaxe de la praticienne.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Errare humanum est

    Le 08 juillet 2020

    Qui ne s'est jamais trompé ?

    Dr François Chassaing

Réagir à cet article