Délai d’attente en cardiologie : un syndicat souhaite davantage de délégations de tâche

Alors qu’une enquête de la DREES a signalé en début de semaine que le délai moyen d’attente avant un rendez-vous en cardiologique atteignait 50 jours, le Syndicat national des spécialistes des maladies du cœur et des vaisseaux (SNSMCV) pas étonné de ces résultats conformes à la démographie de la spécialité recommande davantage de « délégations de tâches sous notre responsabilité, comme dans le modèle des assistants médicaux ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article