Dépakine : le gouvernement accusé de partialité

Dans une question au gouvernement, le député « insoumis » François Ruffin a dénoncé des visites d'Édouard Philippe et de Christophe Castaner dans des usines du laboratoire Sanofi, jugeant qu’il s’agissait là d’une prise de partie en faveur du laboratoire alors que des procédures judiciaires concernant la Dépakine sont en cours. « J'ai peur, monsieur le député, qu'une fois de plus, vous soyez en train de vous faire un film », lui a répondu le chef du gouvernement Edouard Philippe.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article