En Grande-Bretagne, une femme sur deux envisage la congélation d’ovocytes

D’après une enquête du Royal College of Obstetricians and Gynaecologists (RCOG) 49 % des femmes britanniques envisagent de congeler leurs ovocytes le moment venu. 

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Quelle question leur a-t-on vraiment posé ?

    Le 16 mars 2019

    Et quelle information avaient-elles sur cette technique et ses chances d'aboutir ? Bien sûr en théorie si "Le moment venu" est celui d'un âge qui avance et de n'avoir pas encore eu l'enfant (désiré ou potentiellement désiré), théoriquement donc, la chose est tentante.

    Dr Blandine Courtot

Réagir à cet article