Epilation : les dermatologues satisfaits de l’avis du Conseil d’Etat

Alors que le gouvernement projette de sortir du champ médical les actes d’épilation par laser ou par lumière pulsée, un arrêt du Conseil d’État a rappelé qu’une visite préalable auprès d’un médecin doit demeurer obligatoire. Si cet avis paraît ouvrir la porte à la fin du monopole des médecins sur ces actes, le Syndicat national des dermatologues vénérologues se réjouit cependant du rappel du rôle incontournable du praticien (pour l’initiation et la surveillance).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article