Gestes qui sauvent : une nouvelle proposition de loi

A l’occasion hier de la Journée européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque, deux députés LREM ont déposé une loi destinée à améliorer la sensibilisation de la population aux gestes qui sauvent. Au programme notamment, la création d’un statut de « citoyen sauveteur » (permettant à ceux qui portent secours de ne craindre aucune poursuite).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Citoyen sauveteur

    Le 21 octobre 2018

    Le fait de NE PAS prévenir les secours si on ne peut pas agir soi-même est déjà un délit (théoriquement) : non-assistance à personne en danger.
    Si on ne sait pas, on n'agit pas, OK
    mais il vaudrait bien mieux que le secourisme soit une matière enseignée à l'école, avec épreuve obligatoire lors du Brevet et du Bac
    cela pourrait poser les bases d'un enseignement de la prévention et de la santé...
    aïe, mon budget...

    Elisabeth Latour-de-Mareuil

Réagir à cet article