Homéopathie : 23 000 courriers pour dire non au déremboursement

Un collectif en faveur de l’homéopathie a remis au ministère de la santé 23 000 courriers réclamant le maintien du « libre accès » à l’homéopathie et de son remboursement.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Manipulation grossière

    Le 14 novembre 2019

    Dans les pays démocratiques, lorsqu'un accusé a été condamné à tort à la suite d'un faux témoignage, il a droit à une révision de son procès.

    L'homéopathie a été condamnée par l'académie de médecine et la HAS à partir d'une méta-analyse australienne apportant la preuve définitive de l'inefficacité de l'homéopathie. En réalité, cette étude, qui démontrait l'efficacité de l'homéopathie dans certaines pathologies, a été modifiée à postériori pour démontrer le contraire, ce qui est une manipulation grossière.
    Les homéopathes ont porté plainte au niveau du gouvernement australien... et ils ont gagné!
    Cette méta-analyse a été officiellement discréditée, mais personne n'en a plus entendu parler. L'affaire est entendue: l'homéopathie n'est qu'un simple placebo, ce qui arrange bien la HAS et l'académie pour lesquelles la sanction était connue avant le procès.

    Démocratique? Honnête?(J'utilise à dessein des termes non-scientifiques puisque la science a été oubliée depuis longtemps).

    Dr Jean-Jacques Perret

Réagir à cet article