La Caisse des dépôts et consignation prend le contrôle d’Orpea

Accusé de malversations financières et de maltraitance à l’égard de ses résidents, la société Orpea, leader mondial des Ehpad, va faire l’objet d’une restructuration financière, via un effacement de sa dette de 3,8 milliards d’euros et une augmentation de capital. La société appartiendra désormais à 50,2 % à la Caisse des dépôts et consignation (CDC), à 49,4 % à ses créanciers et à 0,4 % à ses actionnaires actuels. Un accord financier salué par Victor Castanet, le journaliste à l’origine du scandale Orpea.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article