La « maladie de Lille » n’existe pas !

Depuis quelques jours, bon nombre de jeunes internautes expriment leur panique à l’idée d’avoir contracté « la maladie de Lille », également connue sous le nom de « variant Masséna » et de « Solfé-rhinopharyngite », en référence aux artères du quartier fêtard de Lille. Les sujets font part de grosses toux et de maux de gorge intenses qui les empêchent parfois de dormir. Les symptômes durent plusieurs jours, voire deux semaines et le test de dépistage par PCR de l’infection par SARS-CoV-2 se révèle invariablement négatif. Si certains imaginent déjà un nouveau variant indétectable, d’autres une mystérieuse maladie, les autorités sanitaires estiment plutôt qu’il s’agirait du banal retour des infections saisonnières.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article