La multiplication des avortements de fœtus féminin inquiète l’Arménie

L’Arménie connaît le troisième taux le plus élevé d’avortements sélectifs de fœtus dans le monde, selon le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP). Un ratio de 114 naissances de garçons pour 100 filles a été comptabilisé en 2012 selon l’organisation qui indique que les avortements motivés par le sexe du bébé sont fréquents notamment à partir du deuxième enfant et concerneraient 1 400 grossesses par an.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article