L’Assemblée nationale vote la proposition de loi sur l’allongement des délais d’IVG

La proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement » a été votée en deuxième lecture à l’Assemblée, mardi. Le texte prévoit l’allongement du délai légal de 12 à 14 semaines, la suppression du délai de quarante-huit heures entre l’entretien psychosocial et le recueil du consentement à une IVG. En revanche, les députés ont refusé de supprimer la clause de conscience spécifique.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article