Le Conseil d’Etat refuse d’annuler la RTU d’Avastin, mais examinera le dossier sur le fond

Saisi en référé par le laboratoire Roche, le Conseil d’Etat a refusé de reconnaître un quelconque caractère d’urgence à la demande d’annulation du décret instituant une recommandation temporaire d’utilisation dans la DMLA pour l’Avastin. Les magistrats devraient dans quelque mois se prononcer sur le fond de l’affaire.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article