Le foeticide des filles continue

Un rapport de l’ONU sur L'état de la population mondiale 2020, publié mardi estime qu’en Inde, chaque année entre 2013 et 2017, environ 460 000 filles ne sont pas nées en raison d’une sélection en fonction du sexe. La Chine (50 %) et l'Inde (40 %) représentent ensemble environ 90 % des 1,2 million de filles perdues chaque année en raison du fœticide féminin.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article