Le professeur Michel Aubier fait appel de sa condamnation

Le pneumologue Michel Aubier, ancien chef de service à l’hôpital Bichat, a été condamné à six mois de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende pour ne pas avoir mentionné le travail qu’il effectuait pour l’entreprise Total depuis plusieurs années lors de son audition en avril 2015 par la commission d’enquête sénatoriale sur le coût économique et financier de la pollution de l’air. Le praticien a indiqué sa volonté de faire appel de cette condamnation.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Une sentence magnanime pourtant !

    Le 18 juillet 2017

    Non seulement, il n'avait pas déclaré son contrat avec Total Fina Elf depuis 20 ans (excusez du peu, mais plus de 100 K€/an). Mais en plus, il n'avait déclaré que 5 conventions sur les 12 qu'il avait avec les labos, un habitué du fait, donc. Et cette amende ne représente, hors annexes, que 2 mois et demi de revenus ! Quasiment en retraite, il pouvait s'estimer heureux, et il fait appel.... qui devrait avoir la main plus lourde sinon la transparence dans l'intérêt de la collectivité restera un vain objectif.
    S. Rader

Réagir à cet article