Le SIDA terrasse les professionnels de santé en Afrique

Une étude réalisée par le professeur Frank Felley de l’université de Boston révèle les conséquences alarmantes du SIDA à long terme, sur les infrastructures de santé africaines, déjà très limitées.

 

Selon lui, d’ici dix ans, le SIDA devrait faucher 37 % des infirmières et 70 % des professionnels de santé. Ce phénomène est aggravé par la fuite des cerveaux. En Zambie, par  exemple, en  2000, 298 infirmières sont mortes du sida et 169 ont quitté le pays pour travailler au Royaume-Uni.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article