Les arrêtés anti-pesticides se multiplient

Les villes de Paris, Nantes, Grenoble et Lille ont annoncé ce jeudi l’interdiction de l’usage des pesticides dans leur commune. Un coup de communication pour le ministre de l’écologie Elisabeth Borne qui a raillé : « Merci à ces 5 communes d’avoir confirmé qu’elles respecteront la loi : depuis le 1er janvier 2017 l’utilisation des pesticides est déjà interdite dans les espaces publics, et depuis le 1er janvier 2019 chez les particuliers ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Maîtrise des phytos

    Le 15 septembre 2019

    Dans une commune comme Paris, il n'y a pas que les espaces publics et les espaces privés. Mme Komitès, chargée des espaces verts à la Mairie, a dit qu'environ 600 hectares échappaient à son contrôle. Certains aérosols, qui plus est, peuvent aller loin, et il me semble que les citadins de tout poil ne sont pas soumis aux mêmes obligations que les agriculteurs, par exemple ne pas traiter s'il y a du vent ou aux heures les plus chaudes.

    JPM, agronome

Réagir à cet article