Les attaques violentes, voire mortelles, contre les agents de la Croix-Rouge se multiplient

Ces derniers jours, le Comité international de la Croix-Rouge a déploré le décès d’un collaborateur au Soudan et d’une kinésithérapeute en Afghanistan, tandis que les enlèvements se multiplient. Ces drames illustrent la tendance dénoncée par toutes les organisations humanitaires d’une violation de plus en plus fréquente de la neutralité des professionnels de santé et agents humanitaires dans les zones de conflit.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • réactions

    Le 14 septembre 2017

    Quand un membres de la Croix Rouge est agressé ou tué, la Croix Rouge doit immédiatement retirer tous ses membres de ce pays.

    Dr Guy Roche

Réagir à cet article