Les internes demandent le respect des directives européennes sur le temps de travail

Alors que la France a pris la présidence tournante de l’Union Européenne depuis le 1er janvier, plusieurs syndicats d’internes et de praticiens hospitaliers dénoncent l’hypocrisie des autorités françaises, qui refusent d’appliquer aux internes une directive européenne de 2003 sur le temps de travail. « La France, pays des Droits de l’Homme et des 35 heures, semble ainsi avoir oublié de reconnaitre un des droits fondamentaux des praticiens et des étudiants en santé » dénonce le communiqué.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article