L’OMS recommande l’utilisation du DDT pour lutter contre le paludisme en Afrique

L’Organisation Mondiale de la Santé, s’est prononcée le samedi 16 septembre, en faveur de l’utilisation du DDT pour faciliter l’éradication du paludisme en Afrique.

 

Le DDT (Dichlorodiphényltrichloroéthane) est pourtant interdit depuis 1973 aux Etats Unis et par la plus part des nations occidentales du fait de ses dangers potentiels pour la santé humaine.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article