L’ONI s’inquiète de l’exil des infirmiers au Luxembourg

La vice-présidente de l’ordre national des infirmiers (ONI) Véronique Pechey a dénoncé ce vendredi le nombre important d’infirmiers français qui partent exercer au Luxembourg, attiré par des salaires plus élevés et des meilleures conditions de travail. La situation « touche le Grand Est de plein fouet » s’inquiète l’infirmière, qui parle d’une « région sinistrée » par cette fuite des soignants.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Pourquoi donc ?

    Le 24 mai 2022

    Les infirmières mais aussi les médecins partent non seulement au Luxembourg, en Allemagne, en Suisse.

    Dr J Doremieux

Réagir à cet article